Zoom sur une entreprise de l’économie sociale et solidaire : le Comité Régional Olympique et Sportif Rhône-Alpes (CROS)

vendredi 28 janvier 2011.
Le Mouvement Sportif Associatif en Rhône-Alpes est représenté par un ancrage territorial sur les 8 départements par les CDOS, et au niveau régional par le CROS RA. Ce mouvement est développé au service des acteurs locaux du sport afin de garantir un service de proximité.

Le CROS Rhône-Alpes dans sa fonction de « Tête de Réseau » du Mouvement Sportif rhônalpin (en lien avec les CDOS) fédère plus de 112 Ligues Régionales (adhérents directs du CROS), 450 Comités Départementaux et environ 17 000 clubs. Ces différents acteurs regroupent 1,5 millions de licenciés, 3 millions de pratiquants et 250 000 bénévoles assurant à Rhone-Alpes d’être la 2ème région la plus sportive française.

Le CROS Rhône-Alpes, présidé par Guy MARGOTTON, représente le Mouvement Sportif auprès de la Région Rhône-Alpes et de la Direction Régionale Jeunesse, Sports et de la Cohésion Sociale. Il promeut largement les valeurs de l’olympisme en Rhône-Alpes.

Le programme du CROS tend à satisfaire plusieurs grands objectifs afin d’assurer un développement durable des activités sportives dans la Région Rhône-Alpes :

-  La structuration du secteur associatif Soutenir le développement de la pratique sportive sur le territoire Rhône - Alpes

• Accompagner les Ligues et les Comités Régionaux

• Se positionner comme Pôle Ressource Régional d’appui aux associations sportives en Rhône-Alpes

• Organiser des formations (gestion associative, communication, informatique, jeunes dirigeants,...)

-  Œuvrer pour la professionnalisation

• Accompagner, conseiller et étudier la viabilité d’un nouvel emploi et sa pérennité dans le cadre d’un projet de développement

• Participer à la professionnalisation, avec le soutien des DLA

-  La dimension éducative et sociale du sport Promouvoir le partage des valeurs associatives et le développement de l’engagement associatif

• Permettre l’accès aux responsabilités des Jeunes et des Femmes

• Soutenir et accompagner les clubs sportifs valides pour le meilleur accueil des personnes handicapés

• Sensibiliser à la Santé par le sport

• Lutter contre le dopage et les incivilités dans le sport

• Agir pour le développement durable

-  L’ancrage territoriale des projets sportifs

Participer à l’élaboration de projets sportifs au niveau des territoires

• Développer le « réseau référents territoriaux » pour promouvoir les projets sportifs au sein des Conseils Locaux de Développement et des commissions « sport » des CDD RA

• Etudier et suivre les schémas de cohérence des équipements sportifs

• Contribuer à l’essor des sports de nature, en lien avec les disciplines concernées (sports aériens, terrestres et nautiques)

enCourager, foRmer, dévelOpper, Soutenir

« Une mission, vous accompagner... »


CROS Rhône-Alpes

16 Place Jean-Jacques Rousseau

38 304 BOURGOIN-JALLIEU Cedex

04.74.19.00.59

rhonealpes@franceolympique.com

http://rhonealpes.franceolympique.com


Le sport et l’économie sociale et solidaire

Est-il nécessaire aujourd’hui de rappeler que les associations sportives recouvrent une double dimension éducative et économique ; et qu’à ce titre, elles constituent un maillon important des politiques de développement local de l’emploi.

Le sport couvre un champ très large d’activités : il représente 108 447 emplois en Rhône Alpes répartis comme suit : 47 407 emplois concernent l’organisation et l’encadrement du sport (sport fédéral, collectivités locale, services déconcentrés de jeunesse et sport, l’Education nationale, les services sportifs) 16 450 sont liés à l’industrie et la distribution (articles de sport, équipements) et 971 au sport professionnel et à la presse sportive .

Ainsi, le Contrat d’Objectif Emploi Formation, signé par l’Etat, la Région et les représentants des branches professionnelles en janvier 2007, dans le secteur des métiers du sport et de l’animation socio sportive, favorise-t-il le processus de professionnalisation de ce secteur.

Une culture et un poids associatifs importants Au sein des 4 061 associations sportives employeuses de Rhône-Alpes (chiffres INSEE 2007), on compte 7975 emplois salariés, auxquels s’ajoutent environ 250 000 bénévoles sportifs. Le bénévolat constitue la ressource première de fonctionnement du sport associatif, ce qui pose avec une certaine acuité la question de la formation des bénévoles. L’accompagnement au développement, à la consolidation, ou même à la sauvegarde des associations sportives représente donc un enjeu essentiel pour la CRESS Rhône-Alpes. A ce titre, le Dispositif Local d’Accompagnement , constitue une solution adéquate pour soutenir le rythme de professionnalisation du secteur sportif, passant par la pérennisation des emplois et la structuration des associations qui le composent.

Des liens à renforcer avec d’autres secteurs d’activités Plus de 43 000 emplois dits annexes sont liés aux activités touristiques supports de la pratique sportive (hôtellerie, restauration...). Il doit donc se mener au sein du mouvement sportif, une réflexion sur l’articulation avec d’autres secteurs d’activités (tourisme, insertion, etc.), au regard des spécificités des territoires sur lesquels les associations sportives sont ancrées ; ceci dans une logique de consolidation du développement économique local.

Accroître le sentiment d’appartenance du mouvement sportif à l’économie sociale et solidaire Naturellement, dans le cadre de la préparation du 2nd contrat économique sectoriel économie sociale et solidaire, la CRESS Rhône-Alpes a souhaité mettre en place un groupe de travail réunissant spécifiquement les acteurs représentatifs du mouvement sportif en Rhône-Alpes ; l’objectif étant de produire, au regard des problématiques et enjeux identifiés, qui sont pour une large part transversaux au monde associatif, des actions structurantes pour le sport et pour l’économie sociale et solidaire.

Le Comité Régional Olympique et sportif Rhône-Alpes, par l’intermédiaire de la Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA), est partie prenante de la CRESS Rhône-Alpes et de son action ; ce faisant, il témoigne de sa qualité d’acteur de l’économie sociale et solidaire.